Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Doublé des skippers Macif sur la Dournenez Horta Solo

Réouverture agence de La Rochelle Réouverture agence de La Rochelle
Vendredi 16 septembre 2016

Charlie Dalin devient Champion de France de Course au Large en Solitaire, Yoann Richomme prend la 2e place du championnat.
Charlie Dalin et Yoann Richomme sont arrivés ce vendredi 16 septembre à la 1e et 2e place de la Douarnenez Horta Solo. Après plus de 5 jours de course, dans des conditions météorologiques très musclées, les deux skippers ont une fois de plus fait preuve d’une extraordinaire maitrise de leurs bateaux en solitaire.
Les skippers Macif ont réalisé la saison parfaite : 1e et 2e de chaque épreuve du circuit Figaro Bénéteau courue cette année. Et à l’issue des trois épreuves du Championnat de France, Charlie Dalin monte sur la 1e marche, suivi par Yoann Richomme. Un titre qui revient dans l’écurie Skipper Macif, 6 ans après François Gabart.  

Jean-Marc Raby, Directeur Général du groupe Macif 

Bravo à nos deux skippers Macif Charlie Dalin et Yoann Richomme pour cette magnifique saison 2016 ! Ils ont, tour à tour, remporté les différentes courses du circuit Figaro et le titre de Champion de France de Charlie vient comme le point d'orgue de la saison.  
Six ans après François Gabart, le titre revient une nouvelle fois à la team Macif, pour la plus grande joie et la plus grande fierté de nos collaborateurs, de nos délégués et de nos sociétaires !
Ils disposent aujourd’hui de tous les moyens nécessaires pour poursuivre leur carrière au plus haut niveau.
Au nom du groupe Macif, je souhaite bon vent à Yoann qui a participé à sa dernière course sous les couleurs de la Macif 

 Interviews à l'arrivée à Douarnenez : 

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) :

C’est une belle victoire ! Je suis content de cette saison et récupérer mon titre de Champion de France. La dernière épreuve était assez musclée. Sur les deux étapes, j’ai réussi à identifier les moments clés : le passage de la dorsale sur la 1e étape et la sortie du front sur la 2e. Les fichiers sous estimaient beaucoup la force du vent en sortie de front et je sentais que ce serait différent. Je savais aussi qu’en sortie du front, la pression allait retomber et que les marins allaient tous se reposer - on était exténué à ce moment-là. Mais moi, je ne suis pas allé me coucher ! J’ai continué à régler le bateau, et pendant que tout le monde récupérait ou pansait ses plaies, j’allais un nœud plus vite qu’eux. J’ai réussi à combler mon retard de 5 milles nautiques sur la tête de la flotte. Ensuite, j’ai réussi à allonger en étant très concentré, notamment sur ma vitesse. On dit toujours qu’il n’y a rien à faire sur le bateau lorsque l’on navigue au reaching (vent de travers), mais en fait il y a quelques nuances de trajectoire qui peuvent créer des écarts. C’était ce jeu-là sur toute l’étape !  . J’avais un petit à priori au départ, car nous savions qu’il y aurait des problèmes techniques sur cette étape avec les conditions que l’on a eues : taper quelque chose, avoir des problèmes de pilote, déchirer une voile. Il y a toujours eu ce couperet au-dessus de ma tête, et lorsque tu entends les avaries à la VHF, tu espères ne pas être le prochain ! Le Championnat était un de mes objectifs, il est rempli !

Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) :

Je suis content de terminer la saison, et la dernière épreuve sur le circuit en tant que 2e de l’épreuve et 2e du Championnat. Sur cette dernière épreuve, il ne fallait pas être démoralisé par le long bord de reaching. J’ai eu du mal à me concentrer sur la 1e étape, et je me suis interdit ça sur l’étape retour. Lorsque j’ai vu que je remontais, que des problèmes techniques survenaient sur les bateaux concurrents, j’ai su que tout était possible. Il fallait tenir le rythme sur ce long bord très monotone et très virile.
Ma connaissance technique du bateau m’a permis d’anticiper et de réparer  quelques problèmes rapidement. C’est assez révélateur puisque j’ai passé beaucoup de temps sur cette épreuve à aider les concurrents avec leurs propres avaries : pilotes, moteurs, … Nos bateaux sont très bien préparés !Je suis content de finir le Programme Skipper Macif de cette manière.


Thématique :
Voile

Partager l'article :

Veuillez patienter quelques secondes pendant le chargement de la page.