Aller au menu Aller à la recherche Aller au contenu

Le groupe Macif enregistre des résultats semestriels en nette amélioration par rapport au 1er semestre 2016

Réouverture agence de La Rochelle Réouverture agence de La Rochelle
Jeudi 31 août 2017

Le conseil d’administration du groupe Macif a arrêté les comptes du premier semestre 2017 le 29 août dernier, autorisant ce jour la publication de son Rapport Financier Semestriel sur le site Internet www.macif.fr et sur celui de l’AMF.

 Chiffre d’affaires consolidé du Groupe : 3,08 milliards d’euros, en léger repli par rapport au 30 juin 2016 (-1,5%), en raison du ralentissement de la collecte en assurance vie.

  • Résultat net part du Groupe en normes IFRS : +165 millions d’euros contre +15 millions d’euros au premier semestre 2016.
  • Fonds propres part du Groupe en normes IFRS : 3,57 milliards d’euros, en augmentation de 121 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2016.
  • 5,3 millions de sociétaires (+48 000 sur un an).

Dans la continuité des bons résultats enregistrés sur l’ensemble de l’exercice 2016, le groupe Macif présente un bénéfice net consolidé semestriel en nette amélioration par rapport à celui du 1er semestre 2016, qui avait été fortement impacté par des facteurs extérieurs défavorables. Il retrouve ainsi un niveau supérieur à celui enregistré au 1er semestre 2015.

  • Sur le plan technique, les résultats du secteur Dommages confirment l’amélioration constatée sur les exercices 2015 et 2016, avec un ratio combiné inférieur à 99%, profitant notamment de l’évolution favorable du chiffre d’affaires (+2,5%) et de la baisse significative de la sinistralité courante et exceptionnelle (le 1er semestre 2016 avait été pénalisé par une sinistralité climatique exceptionnelle).  
  • Sur le plan financier, le début d’année 2017 se caractérise, contrairement à la même période de l’exercice précédent, par une tendance favorable des indices boursiers actions. Dans ce contexte, la marge financière du Groupe s’améliore significativement, bénéficiant à la fois de l’impact positif de la mise en juste valeur des placements financiers, et de l’augmentation des plus-values de cessions réalisées.


Les éléments saillants des différents pôles d'activités sont les suivants


Dommages

Le chiffre d’affaires du pôle Dommages enregistre une hausse de 2,5%, à 1,6 milliard d’euros, du fait notamment de la croissance des encaissements sur les contrats « Automobile » et « Habitation ». À fin juin 2017, la contribution de ce secteur au résultat net part du Groupe a atteint près de 120 millions d’euros (contre -20 millions d’euros au premier semestre 2016). 
Le ratio combiné s’établit à 98,7% contre 104,5% au premier semestre 2016, et 99,3% sur l’ensemble de l’année 2016.

Santé/Prévoyance
Sur la première moitié de 2017, les cotisations du pôle ont progressé de 4%, franchissant le seuil des 500 millions d’euros. 
La contribution du secteur Santé / Prévoyance au résultat net part du Groupe s’est maintenue au niveau enregistré sur la même période de l’exercice précédent (25 millions d’euros contre 24 millions fin juin 2016). Le ratio combiné net ressort à 94,7%, contre 95,0% au premier semestre 2016 et 95,9% sur l’ensemble de l’année 2016.

Finance/Epargne
En assurance vie, à l’instar de l’ensemble du marché français, les encaissements sont en baisse sur les supports en euros, au profit des supports en unités de compte, confirmant le succès de la nouvelle offre Multi Vie lancée en 2016. Concernant l’activité bancaire, le début de l’année 2017 est marqué par la poursuite du développement, avec plus de 154 000 clients et 
516 millions d’euros d’encours gérés (dépôts et épargne) au 30 juin 2017. La contribution du secteur Finance / Epargne au résultat net part du Groupe ressort à +20 millions d’euros à fin juin 2017, contre +7 millions d’euros au 30 juin 2016.

Les résultats du premier semestre 2017 confirment la performance réalisée en 2016, première année du plan stratégique 2016-2020 #macifutur, et renforcent la solidité financière du groupe Macif. Au-delà des résultats comptables, l’accélération du développement enregistrée lors de ce premier semestre est permise par les transformations stratégiques mises en œuvre, qui correspondent aux attentes des sociétaires, adhérents et clients du groupe Macif   commente Jean-Marc RABY, Directeur général du groupe Macif.



Thématique :
Institutionnel

Partager l'article :

Veuillez patienter quelques secondes pendant le chargement de la page.